Help

Stories

God is at work in our lives everyday, in big and small ways. Here are some stories from people in our churches. We'd love to hear your story too!

Close

Je m’appelle Thierry, j’ai 55 ans, marié avec Anny et nous avons un fils jeune adulte.

J’exerce la profession d’Ambulancier Hospitalier au C.H.U. de Montpellier (Hôpitaux de Montpellier).

J’ai grandi au sein d’une famille catholique où j’ai été baptisé quand j’étais bébé. Par tradition, non par la foi, nous allions tous les dimanches à la messe de l’église de notre village, avec nos beaux habits.  J’ai suivi le catéchisme puis fait ma première communion.

Après, nous nous sommes éloignés de la pratique de la messe du dimanche pour ne fréquenter que la messe de noël.

Ma grand-mère, qui était une fervente pratiquante, sans rien m’imposer, lorsque je passais des vacances chez elle, m’emmenait à la messe le dimanche. Ce qui me permettais d’avoir une relation avec Dieu. Mais sans plus.

A partir de la trentaine, j’ai ressenti le besoin de prier. Je rentrais dans un lieu de culte et là, dans la sérénité de l’endroit, je priais.  Je m’aperçois maintenant que j’étais toujours en demande et malgré celà il m’écoutait et me répondait. J’étais aveugle de celà.

J’ai rencontré ma femme Anny, à Montpellier.  Elle n’était pas pratiquante mais je continuais à prier sans le partager avec elle.

Anny, après un séjour aux U.S.A. hébergée chez des amis pratiquants, en est revenue changée en me disant qu’elle avait trouvé la foi en Dieu.

J’en suis resté sceptique, mais je l’ai laissé rechercher une église. Nous avons fréquenté divers lieux de culte, mais je n’y adhérais pas. Anny avait fini par arrêter ses recherches.

Puis l’église La Source Montpellier a commencé leurs réunions à Studio Latino où Anny travaillait le dimanche matin. Elle m’a demandé d’aller au culte avec elle, ce que j’ai accepté avec beaucoup de réticences. Je n’aimais pas que l’on me pose des questions sur ma recherche de Dieu.

Je me suis mis à fréquenter cette église en avril 2015.  Les paroles des chants m’ont beaucoup interpellé, ce qui m’a amené à lire vraiment la bible et la comprendre pour la première fois. J’avais – et je pose toujours - beaucoup de questions et Stuart et Amel, avec les membres de l’église, ont su m’orienter et me réconforter.

Je crois que j’étais une personne dans l’ignorance ; je priais, mais c’était toujours demander et rien donner. Pourtant, Dieu était toujours avec moi.

J’ai décidé de me convertir à Dieu.  Nous nous sommes fait baptisés en Aout 2015. C’était notre choix commun.

Depuis, j’ai une autre vision que peux faire Dieu pour moi et moi ce que je peux faire pour lui. Je fais de belles rencontres d’échange spirituel avec des inconnus et je trouve que Dieu m’a rendu compréhensif envers les gens qui rencontrent des difficultés dans la vie.

Avant de trouver Dieu, j’ai connu l’énervement, le conflit, le stress, je jugeais les personnes, j’étais sans but.  Avec Dieu, j’ai un but dans ma vie, le pardon, l’humilité, et je peux faire fi des besoins matériels.  La vie est belle avec Lui!

Pour lire en français, cliquez sur 'Read in English' ci-dessus.

I’m Thierry, I’m 55 and married to Anny, and we have a grown-up son.

I work as an ambulance driver for the Montpellier hospitals service.

I grew up in a Roman Catholic family and was baptised as a baby. From tradition – and not faith - we’d dress up in our Sunday best every week and go to mass at our village church. I learned my catechism and took my first communion.

We later dropped the habit of going to mass every Sunday and only went to the Christmas mass.

My grandmother, who was a devout practising Catholic, used to take me to Sunday mass when I spent holidays with her, although she didn’t force me to go. And this gave me the chance to pray to God.  But that’s as far as it went.

When I reached my thirties, I really felt the need to pray. I used to go into a church and talk to God in the quietness and stillness. I now realise that it was all me asking Him for things. Yet He was listening to me, and giving me answers – but I was blind to that.

I met my wife, Anny, in Montpellier.  She wasn’t a churchgoer either. I kept on having my ‘talks’ with God, though I didn’t tell her.

Then Anny went to stay with some churchgoing friends in the USA, and came back changed – she told me she had found faith in God.

I remained sceptical, but I let her look for a church for us to go to. We went to various churches, but didn’t stay at any of them. In the end Anny stopped looking.

Then La Source church in Montpellier started meeting at Studio Latino, where Anny was working on Sunday mornings. She asked me to come to a service with her, which I reluctantly agreed to do. I didn’t want people asking me about my search for God.

I started attending La Source church in April 2015. The words of the songs really spoke to me, which led me to read the Bible seriously and to understand it for the first time. I had - and still have – many questions, and Stuart and Amel, along with the church members, have guided and encouraged me.

I think I was living in ignorance - I was talking to God, but always asking and never giving. Despite this, He was always with me.

I decided to give my life to God. And Anny and I were both baptised in August 2015, it was the desire of both of us.

Since then, I have a new perspective of what God can do for me and what I can do for Him. I have had some amazing spiritual encounters with strangers. And I find that God has enabled me to understand people who face great difficulties in their lives.

Before finding God, my life was full of anger, conflict, stress, judgement of others, and without purpose. With God, I have a purpose, and I’ve found forgiveness and humility, and I don’t worry about material needs.  Life is wonderful with Him!

Slide out arrow Google Translate Logo